Les Kango maisons

Publié le 3 Juillet 2013

S'il est bien des biscuits dont on raffole chez moi, depuis des années ce sont les "Kango". Je me baladais de blog en blog quand je suis tombé sur ce lien la >> ICI . C'est juste une tuerie ! Alors je vous recopie la recette, vous allez voir que c'est simple ! Avec la recette j'en ai fais une vingtaine moi aussi.

Pour le fourrage au cacao :

- 90 g de chocolat noir
- 60 g de crème liquide
- 20 g de sucre blond en poudre
- 1 c
. à soupe rase de cacao en poudre

1/ Faire fondre au bain-marie le chocolat et la crème liquide. Bien mélangez. Ajoutez le sucre et le cacao et mélangez jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène.
2/ Disposez sur du papier sulfurisé des barrettes de chocolat (l’équivalent d’une cuillère à café par barrette, environ 2 cm sur 5) et laissez prendre au réfrigérateur pendant 2 heures.

Pour le biscuit :

- 250 g de farine
- 125 g de beurre demi-sel
- 1 œuf
- 80 g de sucre blond
- 1 c. à sou
pe de sucre vanillé maison (ou 1 sachet)

1/ Préchauffez le four à 200°C.
2/ Dans un récipient, mélangez énergiquement à la fourchette le beurre ramolli à température ambiante avec les sucres et l’oeuf. Ajoutez ensuite la farine, pétrissez bien puis formez une belle boule.
3/ Ensuite, étalez la pâte au rouleau à pâtisserie (à peu près 3 mm d’épaisseur). Découpez des rectangles d’environ 6 sur 9 cm de large.
4/ Placez au centre une barrette ou deux de chocolat (comme le chocolat est un peu mou/collant vous pouvez le reformer à votre guise avec vos doigts) et refermez le biscuit. Laissez des aérations sur les côtés pour faire apparaître un peu le chocolat.
5/ Disposez vos biscuits fourrés sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé et enfournez. Laissez cuire environ 12 minutes, vos biscuits ne doivent pas être trop dorés, le pâlichon leur va assez bien au teint !
6/ Laissez les refroidir de préférence sur une grille, bon goûter !

Les Kango maisons Les Kango maisons Les Kango maisons
Les Kango maisons

Rédigé par LilyBaita

Publié dans #BISCUITERIE

Repost 0
Commenter cet article